Insha - danses indiennes

Le kathakali

Le kathakali est une forme théâtrale dansée plus qu'une danse en elle-même. Elle a été créée il y a environ 400 ans dans ce qui est aujourd'hui le Kérala, à l'extrême sud-ouest de la péninsule, en suivant les préceptes du Nâtya Shâstra.
En effet, selon ce traité, l'art dramatique se divise en trois catégories :

- la danse pure, appelée nrtta,

- la danse accompagnée de gestes expressifs, nritya

- la comédie, avec dialogues, nâtya.

Le kathakali est un des seuls arts dramatiques qui a conservé les trois aspects.

On reconnaît aisément un spectacle de kathakali grâce au maquillage des personnages, qui peut prendre quatre heures. Les couleurs codent le caractère des personnages : les démons ont une dominante rouge, les dieux sont en vers, les femmes et les sages en jaune. Le costume, très riche, peut peser une vingtaine de kilo. Traditionnellement, seuls les hommes sont admis à danser.

La position de base est en demi plié, les talons éloignés (à la différence du bharata nâtyam), le poids du corps reposant sur le tranchant des pieds. Les danseurs travaillent en détail les expressions du visage et les multiples mouvements possibles de tous ses muscles.

Les représentations de kathakali, présentées sur une scène construite pour l'occasion en plein air, durent la nuit entière. Après l'installation des musiciens, le sutradhar, le narrateur, introduit un par un les personnages, qui exécutent une danse de présentation. Puis le récit commence. Il s'agit souvent des grandes épopées vishnouites du Mahâbhârata ou du Râmâyana, ou encore des dix avatars de Vishnou.

Aujourd'hui, on trouve dans les centre touristiques des spectacles dont la durée est adaptées aux exigences des spectateurs.

Visionnez du kathakali :

Kathakali

http://www.youtube.com/watch?v=CMquphTYM3w

 

Tous droits réservés. (c) Insha-2013.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×